SKU
10041378240000

Excellence à la française - 90 ans Lacoste
Monnaie de 10€ Argent Toss - Qualité BE Millésime 2023

105,00 €
  • Indisponible en boutique
    Adresse : 2 bis rue Guénégaud, 75006 Paris
    En savoir plus
Plus d'infos
Métal ARGENT 999‰
Poids 22.2 g
Qualité Belle Epreuve
La qualité "Belle Épreuve" est la plus haute qualité numismatique devant les qualités "Brillant Universel" (BU) et "courante". Une pièce belle épreuve est une pièce obtenue au moyen de coins et de flans spécialement préparés et de conditions de frappe particulières, de sorte que les motifs de gravure ressortent avec une grande netteté et que la surface est sans défaut. Les fonds de la gravure sont extrêmement brillants, les reliefs sont matés.
Tirage 1933
Millésime 2023
Valeur faciale 10€
La Maison Lacoste est depuis sa naissance intimement liée à l'histoire du tournoi Roland Garros, René Lacoste l’ayant remporté à plusieurs reprises dans les années 1920.Pour poursuivre la célébration du 90ème anniversaire de la Maison Lacoste, son...
Épuisé
main product photo
Excellence à la française - 90 ans Lacoste Monnaie de 10€ Argent Toss Qualité BE Millésime 2023
105,00 €

    Description

    La Maison Lacoste est depuis sa naissance intimement liée à l'histoire du tournoi Roland Garros, René Lacoste l’ayant remporté à plusieurs reprises dans les années 1920.

    Pour poursuivre la célébration du 90ème anniversaire de la Maison Lacoste, son partenaire historique, le tournoi du grand Chelem Roland Garros, se joint à la collaboration et donne l'occasion à la Monnaie de Paris de frapper une monnaie ronde de 10 euros en argent ; celle-là même qui servira au "Toss" lors de l'édition 2023 du Tournoi.

    Ce traditionnel tirage au sort dont le nom vient de l’anglais, to toss, « jeter la pièce », permet de déterminer en toute équité celui des deux joueurs qui ouvrira le match. 

    Éditée en série limitée de 1933 exemplaires seulement, cette monnaie frappée dans la plus haute qualité numismatique Belle Epreuve sera notamment proposée dans les boutiques de Roland Garros durant tout le tournoi de 2023.

    Côté face, un crocodile, représentant à la fois René Lacoste et la Maison qu’il a fondée, épouse les contours supérieurs de la monnaie.  Placé sur un fond sablé qui évoque la terre battue de Roland Garros, il domine la silhouette du champion de tennis en action sur le court symbolisé ici par des lignes perpendiculaires. 

    Le revers de la monnaie est divisé en trois zones distinctes, faisant référence à une balle de tennis vue du dessus. La première reprend la texture d’une peau de crocodile. La deuxième, celle du piqué de coton du polo Lacoste. La troisième enfin, celle du cordage de la raquette de tennis. Au milieu de la monnaie trône la valeur faciale dont le 0 est représenté par une balle de tennis. 


    La collection

    Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne entreprise dans le monde. Elle cultive depuis douze siècles une tradition dans les métiers d’art liés au métal. Elle est à ce titre membre associé du Comité Colbert qui réunit les plus grandes entreprises du luxe en France. Ainsi, à l’occasion de ses 1150 ans, célébrés en 2014, la Monnaie de Paris a initié une collection baptisée « Excellence à la française ». L’objectif est de mettre chaque année en lumière un des métiers d’art qui constituent le patrimoine unique du luxe français, en collaborant avec une grande maison du Comité Colbert et en conjuguant les savoir-faire pour créer une collection singulière.

    C’est évidemment la rencontre de deux grandes maisons françaises que sont le Louvre et la Monnaie de Paris qui nourrit cette édition ; mais également la rencontre de savoir-faire à plusieurs siècles d’intervalle. C’est en réalité une grande émotion que de graver à nouveau ces motifs historiques comme les artisans d’art de l’époque ont pu le faire en leur temps. J’ai l’impression d’être dans la peau du graveur personnel du Pharaon plus de 3 millénaires après.

    Le mot du graveur
    Louvre
    Dior
    Berluti

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions