SKU
10081341840000

Album d'exposition porte-monnaie
16 x 21,5 cm - 80 pages

15,00 €
Plus d'infos
Poids 372 g
Broché, ouverture par le hautCouverture en carton gauffré et marquage doré à chaud80 pages, dont 48 pages d'illustrationsCréatrice de la monnaie sonnante et trébuchante, la Monnaie de Paris et son nouveau musée du 11 Conti trouvent tout naturellem...
Indisponible
main product photo
Album d'exposition porte-monnaie 16 x 21,5 cm - 80 pages | Monnaie de Paris
16 x 21,5 cm - 80 pages
15,00 €

    Description

    • Broché, ouverture par le haut
    • Couverture en carton gauffré et marquage doré à chaud
    • 80 pages, dont 48 pages d'illustrations


    Créatrice de la monnaie sonnante et trébuchante, la Monnaie de Paris et son nouveau musée du 11 Conti trouvent tout naturellement opportun de s'intéresser aux "écrins" qui, à travers les époques, ont pour fonction de contenir de l'argent et parfois diverses choses. Objets du quotidien et indices du statut social, bourses, porte louis, et porte-monnaie permettent d'évoquer la vie mondaine du XIXème siècle et une illustration "du chic parisien". 

    Étonnamment, les porte-monnaie n'ont jamais fait l'objet d'une exposition à part entière en France. La qualité esthétique de ces objets mérité pourtant qu'on s'y intéresse au-delà de leur utilité. 

    La collection rassemblée par Henri Joannis-Deberne, prêtée par Madame Claudette Joannis est inédite, elle couvre la période 1830-1930. Elle sera complétée par l'emprunt de porte-monnaie à des musées français, et si possible de grandes marques, pour le 20ème siècle, période où le porte-monnaie, au même titre que le sac à main, devient accessoire de mode. 


    Plus de 200 pièces variées seront exposées, de matériaux divers (écaille, bois, ivoire, nacre, tissu, métal, coquillage, cuir, etc.) et de provenances diverses (France, Autriche, Angleterre, Italie, Russie, etc.). 

    De nombreux métiers associés, tabletiers, bijoutiers, Joailliers, se sont exercés à réaliser ce type de menus objets.

    Enfin, les monnaies de la collection de la Monnaie de Paris seront présentées en relation avec les porte-monnaie. 

    Les métiers de la monnaie

    • L'ÉMAILLEUR

      Les émailleurs de la Monnaie de Paris perpétuent la technique traditionnelle de l’émail grand feu. L'émailleur reçoit une décoration, un bijou ou une médaille frappé présentant des alvéoles. Il y insère, au porte-plume, à l'aiguille ou au pinceau, de l’émail qu’il aura préparé lui-même. Il maitrise la fixation des poudres d'émail de différentes couleurs par de courtes cuissons successives à 900 degrés

    • L'ESTAMPEUR

      L'estampeur est la personne en charge de la frappe des médailles. Il transforme un flan en une médaille ou décoration civile ou militaire : il alterne frappe pour révéler le relief et recuit pour redonner son élasticité au métal. Le flan est frappé autant de fois que nécessaire, en fonction du diamètre, de la profondeur et du détail de la gravure.

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions