Nos engagements

Un objectif majeur du plan stratégique Ambition 2027

Entreprise responsable, la Monnaie de Paris s’engage résolument dans la transition écologique en se fixant un objectif de baisse de 50 % de ses émissions de gaz à e­ffets de serre à l’horizon 2030. Conforme aux engagements de l’Accord de Paris, cet objectif sera atteint notamment par l’utilisation accrue de métaux et de cartons recyclés, par une relocalisation progressive de nos approvisionnements ; et par une modification des modes de transport utilisés : réduction du transport aérien et routier et développement des transports verts.

La Monnaie de Paris se fixe aussi comme objectif d’éliminer totalement l’usage du plastique non recyclé dans ses conditionnements et packagings, de réduire de 80 % le volume de ses déchets non recyclés, et de diminuer de 30 % sa consommation d’énergie achetée.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

La Monnaie de Paris encourage l'utilisation de transport vert en collaborant avec des prestataires utilisant des biocarburants. Depuis janvier 2022, la navette interne entre les deux sites de l'entreprise (Paris et Pessac en Gironde) fonctionne au biocarburant B100 entraînant ainsi une réduction de 60% des émissions de CO2.

Le plan de sobriété énergétique initié en 2022 sur son site à Paris et à Pessac se poursuit et a permis d’enregistrer une baisse de plus de 3% des consommations énergétiques en 2023 et de 11% pour la période entre 2021 et 2023.

Des produits toujours plus durables

Des mesures innovantes ont été mises en place dans la fabrication de nos collections de monnaies et de produits d'art telles que la réalisation des 1 500 médailles de la Coupe du Monde de Rugby 2023 à partir de téléphones usagés (environ 206 000 téléphones collectés soit près de 3 000kg de métaux récupérés) fournis par Orange partenaire de la compétition, démontrant ainsi un engagement fort et durable en faveur de l'économie circulaire.

La Monnaie de Paris remplace progressivement le plastique par des matériaux plus durables tels que le carton et le bois dans les packagings, tout en travaillant sur des alternatives au plastique pour aller vers un packaging 100% recyclé et recyclable. Depuis 2020, les cahiers des charges adressés aux fournisseurs excluent le plastique de leurs conditionnements, cette dimension environnementale est prise en compte dans les critères d'attribution des marchés.

La revalorisation des déchets

Notre entreprise instaure une politique d'économie circulaire en récupérant et réutilisant les emballages lors d'invendus, contribuant ainsi à la réduction des déchets non recyclés. En collaboration avec des associations notamment avec Emmaüs Connect, notre institution contribue aussi à donner une seconde vie à ses équipements informatiques, participant ainsi activement à l'économie circulaire et à la réduction des déchets.

Sensibilisation et contribution sociale

Des événements de sensibilisation tels que la fresque du plastique sont organisés pour informer et sensibiliser notre clientèle internationale sur les enjeux environnementaux liés à l'utilisation du plastique. La Monnaie de Paris s'engage aussi dans des actions de sensibilisation auprès de ses collaborateurs avec le déploiement du CarbonScore pour un numérique responsable et la mise en place de la fresque du climat.