SKU
10041360510000

Excellence à la Française - Dior
Monnaie de 50€ Or - Qualité BE Millésime 2021

750,00 €
M'avertir de sa disponibilité
  • En stock en boutique
    Adresse : 2 bis rue Guénégaud, 75006 Paris
    En savoir plus
Plus d'infos
Diamètre 22 mm
Métal OR FIN 999‰
Poids 7.78 g
Qualité Belle Epreuve
La qualité "Belle Épreuve" est la plus haute qualité numismatique devant les qualités "Brillant Universel" (BU) et "courante". Une pièce belle épreuve est une pièce obtenue au moyen de coins et de flans spécialement préparés et de conditions de frappe particulières, de sorte que les motifs de gravure ressortent avec une grande netteté et que la surface est sans défaut. Les fonds de la gravure sont extrêmement brillants, les reliefs sont matés.
Tirage 888
Millésime 2021
Valeur faciale 50€
En 2021 la Monnaie de Paris s’associe à la maison Dior afin de proposer une collection exclusive alliant leurs savoir-faire d’excellence. Une alliance prestigieuse qui rend hommage au savoir-faire de la plus ancienne institution française ainsi q...
Bientôt de retour
main product photo
Excellence à la Française - Dior Monnaie de 50€ Or Qualité BE Millésime 2021
750,00 €

    Description

    En 2021 la Monnaie de Paris s’associe à la maison Dior afin de proposer une collection exclusive alliant leurs savoir-faire d’excellence.


    Une alliance prestigieuse qui rend hommage au savoir-faire de la plus ancienne institution française ainsi qu’au sillage floral et à la beauté du flacon de la première-née des fragrances créées par Christian Dior.


    Reprenant le dessin de la monnaie de 1 kg Or, la face rend hommage aux codes de la maison Dior : la forme du flacon iconique de Miss Dior, le pied de poule, les roses de Grasse, toutes différentes ainsi que le nœud couture.


    La mention RF est présente au centre du dessin avec la typographie issue des archives de la maison.


    Le revers représente le dos du flacon, la transparence de la pièce est rendue possible grâce à une fenêtre représentée par l’étoile fétiche de Christian Dior.


    Le pied de poule est, cette fois-ci, inscrit à l’intérieur du flacon.


    La valeur faciale est présente au centre de l’étoile ainsi que le différent de Joaquin Jimenez, en bas du revers.


    La valeur faciale est également visible en bas de ce revers.

    La collection

    Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne entreprise dans le monde. Elle cultive depuis douze siècles une tradition dans les métiers d’art liés au métal. Elle est à ce titre membre associé du Comité Colbert qui réunit les plus grandes entreprises du luxe en France. Ainsi, à l’occasion de ses 1150 ans, célébrés en 2014, la Monnaie de Paris a initié une collection baptisée « Excellence à la française ». L’objectif est de mettre chaque année en lumière un des métiers d’art qui constituent le patrimoine unique du luxe français, en collaborant avec une grande maison du Comité Colbert et en conjuguant les savoir-faire pour créer une collection singulière.

    La rencontre du métal et du parfum : un défi incroyable que nous avons relevé avec passion. J’ai souhaité exprimer la finesse de l’essence des fleurs chères à Christian Dior, ainsi que le touché et le tombé d’un tissu, hommage à son talent de couturier. C’est avec cet objectif en tête que nous avons pu réaliser cette série et particulièrement la monnaie de 2 kilos Or, une vraie prouesse technique et la première pièce d’un tel poids jamais frappée par la Monnaie de Paris.

    Le mot du graveur
    Dior
    Berluti
    Louvre

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions

    ×