SKU
10041329580000

Victoire de Samothrace
Monnaie de 1/4 oz or - Qualité BE Millésime 2019

700,00 €
Plus d'infos
Diamètre 22 mm
Métal OR FIN 999‰
Poids 7.78 g
Qualité Belle Epreuve
La qualité "Belle Épreuve" est la plus haute qualité numismatique devant les qualités "Brillant Universel" (BU) et "courante". Une pièce belle épreuve est une pièce obtenue au moyen de coins et de flans spécialement préparés et de conditions de frappe particulières, de sorte que les motifs de gravure ressortent avec une grande netteté et que la surface est sans défaut. Les fonds de la gravure sont extrêmement brillants, les reliefs sont matés.
Tirage 300
Millésime 2019
Valeur faciale 50€
Hommage aux plus belles oeuvres des musées françaisLa Victoire de Samothrace, sculpture emblématique du Musée du LouvreLa Monnaie de Paris rend hommage aux plus grands des chefs d’œuvre présents dans les musées français. La face de la Monnaie...
main product photo
Victoire de Samothrace Monnaie de 1/4 oz or Qualité BE Millésime 2019
700,00 €

    Description

    • Hommage aux plus belles oeuvres des musées français
    • La Victoire de Samothrace, sculpture emblématique du Musée du Louvre

    La Monnaie de Paris rend hommage aux plus grands des chefs d’œuvre présents dans les musées français. 

    La face de la Monnaie présente au premier plan la sculpture représentant Niké, la déesse de la Victoire, symbole cher à la Grèce hellénistique. Magnifiée d’ailes et d’un drapé, cette statue, ici sans bras ni tête, descendait sur terre pour faire honneur au vainqueur selon la légende. En arrière-plan, les colonnes font référence à la pièce dans laquelle le Monument est exposé au Musée du Louvre. Le nom de l’œuvre est inscrit en haut de la monnaie. L’estampille « Chefs-d’œuvre des Musées » qui définit cette série a été ajoutée sur le côté droit. 
    Le revers est commun à la série, il présente un mélange des vues de plusieurs grands musées français. 

    La collection

    Lancée en 2017, la série rend hommage aux plus grands chefs-d'œuvre de nos musées, issus des différents courants et influences artistiques de notre Histoire.

    La série Chefs d’œuvre des Musées, où quand l’art rencontre l’art. C’est chaque année un grand plaisir de rendre hommage à des œuvres si extraordinaires, mais c’est aussi un challenge pour la gravure ! Celui de sublimer au mieux ces œuvres et d’utiliser nos méthodes ancestrales pour traduire la puissance artistique et les effets subliminaux de ces immenses artistes originaux.

    Le mot du graveur
    La Jeune Fille à la Perle
    La Persistance de la Mémoire
    L'Autoportrait

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions

    ×