SKU
10041341270000

Reconstruction Notre-Dame de Paris
Monnaie de 1/4 Oz Or - Qualité BE Millésime 2019

680,00 €
Plus d'infos
Diamètre 22 mm
Métal OR FIN 999‰
Poids 7.78 g
Qualité Belle Epreuve
La qualité "Belle Épreuve" est la plus haute qualité numismatique devant les qualités "Brillant Universel" (BU) et "courante". Une pièce belle épreuve est une pièce obtenue au moyen de coins et de flans spécialement préparés et de conditions de frappe particulières, de sorte que les motifs de gravure ressortent avec une grande netteté et que la surface est sans défaut. Les fonds de la gravure sont extrêmement brillants, les reliefs sont matés.
Tirage 500
Millésime 2019
Valeur faciale 50€
Pour chaque monnaie vendue, 100€ TTC reversés pour la reconstructionChef d’œuvre de l’art gothiqueClassé au patrimoine mondial de l’UNESCOLa cathédrale Notre-Dame de Paris accueille chaque année plus de 13 millions de visiteurs venus du monde enti...
Épuisé
main product photo
Reconstruction Notre-Dame de Paris Monnaie de 1/4 Oz Or Qualité BE Millésime 2019
680,00 €

    Description

    • Pour chaque monnaie vendue, 100€ TTC reversés pour la reconstruction
    • Chef d’œuvre de l’art gothique
    • Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

    La cathédrale Notre-Dame de Paris accueille chaque année plus de 13 millions de visiteurs venus du monde entier. Elle est le monument le plus visité d'Europe. Le 15 avril 2019, un terrible incendie a détruit une partie de la cathédrale. La Monnaie de Paris s'associe à la reconstruction de ce célébrissime lieu témoin de l'Histoire de France.

    La monnaie s’inspire du visuel créé en 2013 pour les 850 ans de la Cathédrale. La face rend hommage à l’architecture de cet illustre édifice, avec des symboles forts tels que :  les gargouilles, les tours, et le centre de la rosace. « 15/04/2019 Reconstruction » ainsi que « Notre-Dame de Paris » sont inscrits sur cette face, évoquant le soutien qu’apporte la Monnaie de Paris.

    Le revers reprend en symétrie les motifs de la face, avec l’ajout de la valeur faciale, du millésime 2019 et du logo de l’UNESCO. 

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions