SKU
10041330960005

Pièce d'Histoire
Monnaie de 50 Euro Argent 14 Juillet - Qualité courante Millésime 2019

59,00 €
M'avertir de sa disponibilité
Plus d'infos
Diamètre 41 mm
Métal ARGENT 900‰
Poids 41 g
Qualité Qualité courante
Tirage 30000
Millésime 2019
Valeur faciale 50€
L’Histoire de la France revisitée à travers ses monnaies anciennesPremière vague de la série complète de 18 pièces de 10€La Monnaie de Paris frappe les monnaies des Français depuis l’an 864. Ses trésors, qui appartiennent au patrimoine, et son sav...
Indisponible
main product photo
Pièce d'Histoire Monnaie de 50 Euro Argent 14 Juillet Qualité courante Millésime 2019
59,00 €

    Description

    • L’Histoire de la France revisitée à travers ses monnaies anciennes
    • Première vague de la série complète de 18 pièces de 10€

    La Monnaie de Paris frappe les monnaies des Français depuis l’an 864. Ses trésors, qui appartiennent au patrimoine, et son savoir-faire sont à l’origine de cette collection qui, de l’époque romaine à aujourd’hui retrace, en une vingtaine de pièces l’Histoire de France. 
    La série est commercialisée en deux temps : une première vague en Mars 2019 et la seconde en Septembre 2019. Elle est composée de 18 monnaies de 10€ Argent reprenant des dessins de monnaies française anciennes.
    Deux pièces de 50€ Argent non colorisées, deux pièces de 50€ Argent colorisées et la coupure de 200€ Or complètent cette collection et présentent des symboles forts de la France.

    Lorsqu’en 1880 les députés de la IIIe République font du 14 juillet la fête nationale française, que décident-ils de commémorer ? Certains veulent célébrer la prise de la Bastille et tout ce qu’elle symbolise : la puissance du peuple, la lutte contre le despotisme, le désir de liberté. Mais pour la majorité d’entre eux, la prise de la Bastille est une journée sanglante, au cours de laquelle des Français se sont opposés à d’autres Français. Un symbole d’unité nationale remporte davantage les suffrages, celui de la Fête de la Fédération, qui réunit sur le Champ-de-Mars, le 14 juillet 1790, soit un an après la prise de la Bastille, les représentants de la nation autour de la loi et en présence du roi. Contrairement à l’appellation anglophone de « Bastille Day », depuis la fin du XIXe siècle la fête nationale française célèbre avant tout l’union des représentants du peuple fédérés autour d’un même idéal de liberté, d’égalité et de fraternité.
    La face de la monnaie reprend la médaille pendentif commémorant la « Fédération des Français » du 14 juillet 1790. 

    Le revers des pièces, très contemporain, expose la valeur faciale entourée de deux branches, l’une de chêne, l’autre de laurier, qui évoquent le sigle de l’euro. L’ensemble du motif du revers est encadré par un assemblage de traits représentant l’Hexagone.

    La collection

    Touchez l'Histoire de France du bout des doigts avec la collection Pièce d'Histoire ! Sur chacune des monnaies argent vendues, la Monnaie de Paris reverse 1€ à la Fondation du patrimoine et contribuera au financement des projets de la Mission Stéphane Bern, pour la sauvegarde du patrimoine national.
    Pièce d'Histoire
    Pièce d'Histoire
    Pièce d'Histoire

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions