SKU
10011314020000

Mini-médaille
Jeton Grattage Chance - Métal commun jaune 34 mm

4,00 €
M'avertir de sa disponibilité
  • En stock en boutique
    Adresse : 2 bis rue Guénégaud, 75006 Paris
    En savoir plus
Plus d'infos
Diamètre 34 mm
Métal NORDICGOLD
Poids 15.8 g
   • Un objet de collection incontournable !    • Métal : métal commun jaune   • Diamètre : 34 mmLa Monnaie de Paris vous propose le jeton de grattage chance qui vous accompagnera sous le signe de la chance dans ...
Bientôt de retour
main product photo
Mini-médaille Jeton Grattage Chance Métal commun jaune 34 mm
4,00 €

    Description

       • Un objet de collection incontournable ! 
       • Métal : métal commun jaune
       • Diamètre : 34 mm

    La Monnaie de Paris vous propose le jeton de grattage chance qui vous accompagnera sous le signe de la chance dans votre quotidien.

    La face de la mini-médaille représente le trèfle, symbole porte-bonheur. À l'intérieur de celui-ci se trouvent la colombe, la coccinelle, le fer à cheval ou encore le nombre 13. Autour de ce trèfle sont représentés la main de Fatma, le chiffre 7 ainsi que les dés. Tous ces symboles sont voués à porter bonheur. 

    Le revers de la mini-médaille reprend le logo Monnaie de Paris au centre. Ce dernier est entouré de divers symboles également porte-bonheur tels que le trèfle, le fer à cheval, le cochon, la main de Fatma, la coccinelle et l'éléphant. 


    Les métiers de la monnaie

    • L'ESTAMPEUR

      L'estampeur est la personne en charge de la frappe des médailles. Il transforme un flan en une médaille ou décoration civile ou militaire : il alterne frappe pour révéler le relief et recuit pour redonner son élasticité au métal. Le flan est frappé autant de fois que nécessaire, en fonction du diamètre, de la profondeur et du détail de la gravure.

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.