SKU
10041307320000

La guerre moderne 1917 - 2017
Miniset BU 2017 - Qualité BU Millésime 2017

43,00 €
Plus d'infos
Diamètre 47 mm
Métal CUPROALUNICKEL
Poids 43.46 g
Qualité Brillant Universel
Finition spéciale appliquée à certaines monnaies de collection. Elles sont frappées avec un outillage neuf et présentent un aspect brillant et parfait, sans aucune trace de dégradation du fait qu'elles n'ont jamais été mises en circulation.
Tirage 500
Millésime 2017
Valeur faciale 3.88
Série lancée en 2014 à l’occasion du centenaire de la grande guerreMise en avant du vécu des hommes et des femmes acteurs de cet affrontementCette année, ce lien entre monde civil et monde militaire est illustré par l’aviationLe miniset est compos...
Indisponible
main product photo
La guerre moderne 1917 - 2017 Miniset BU 2017 Qualité BU Millésime 2017
43,00 €

    Description

    • Série lancée en 2014 à l’occasion du centenaire de la grande guerre
    • Mise en avant du vécu des hommes et des femmes acteurs de cet affrontement
    • Cette année, ce lien entre monde civil et monde militaire est illustré par l’aviation
    Le miniset est composé d'une photo qui représente une scène mettant en avant les avancées technologiques de l’année 1917; il est également labellisé avec le logo officiel du centenaire de la Grande Guerre.
    Les 8 coupures présentées sont frappées en qualité « Brillant Universel » (B.U.). Concernant le millésime 2017, les pièces de 50 cts et 1€ ne seront pas disponibles en circulation. Le tirage limité de ce set est de 500 unités.

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions