SKU
10011351000000

Johnny Hallyday
Blister Johnny Agenouillé - Avec mini médaille couleur argent

9,50 €
Plus d'infos
Diamètre 34 mm
Métal CUPRONICKEL
Poids 17.7 g
Tirage 4317
Qualité Qualité courante
Blister exclusif Limité à 4317 ex.Numérotation au reversÀ l’occasion du 3ème anniversaire de sa disparition de Johnny Hallyday et du 60ème anniversaire de son premier titre, la Monnaie de Paris a décidé de rendre hommage à ce grand artiste à ...
Indisponible
main product photo
Johnny Hallyday Blister Johnny Agenouillé Avec mini médaille couleur argent
9,50 €

    Description

    • Blister exclusif 
    • Limité à 4317 ex.
    • Numérotation au revers

    À l’occasion du 3ème anniversaire de sa disparition de Johnny Hallyday et du 60ème anniversaire de son premier titre, la Monnaie de Paris a décidé de rendre hommage à ce grand artiste à travers une nouvelle gamme de produits monétaires et non monétaires. Cette collection met en lumière le showman, le guitariste hors pair ainsi que le grand motard qu’était Johnny. Sur ce blister, nous retrouvons un jeune Johnny Hallyday accompagné de sa fidèle guitare qui rythmera sa vie et sa carrière. 

    La collection

    Pour célébrer la 60ème année de carrière de Johnny Hallyday, la Monnaie de Paris propose une collection inédite de monnaies or et argent ainsi que des nouveaux sets monétaires, de nouvelles médailles et mini-médailles et une chevalière.
    Johnny Hallyday
    Johnny

    Les métiers de la monnaie

    • L'ESTAMPEUR

      L'estampeur est la personne en charge de la frappe des médailles. Il transforme un flan en une médaille ou décoration civile ou militaire : il alterne frappe pour révéler le relief et recuit pour redonner son élasticité au métal. Le flan est frappé autant de fois que nécessaire, en fonction du diamètre, de la profondeur et du détail de la gravure.

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.