SKU
10041318050000

Excellence Boucheron
Monnaie de 1 Kilo Or - Qualité BE Millésime 2018

145 000,00 €
Plus d'infos
Diamètre 37 mm
Métal OR FIN 999‰
Poids 1000 g
Qualité Belle Epreuve
La qualité "Belle Épreuve" est la plus haute qualité numismatique devant les qualités "Brillant Universel" (BU) et "courante". Une pièce belle épreuve est une pièce obtenue au moyen de coins et de flans spécialement préparés et de conditions de frappe particulières, de sorte que les motifs de gravure ressortent avec une grande netteté et que la surface est sans défaut. Les fonds de la gravure sont extrêmement brillants, les reliefs sont matés.
Tirage 11
Millésime 2018
Valeur faciale 5000€
Une série d’exception présentant des savoir-faire exceptionnelsL’alliance de deux grandes Maisons françaisesMonnaie exceptionnelle avec sertissage d'une feuille de lierre ornée de diamantsDimensions : 89 x 95 mmCette pièce d’un Kilo Or dont la for...
Indisponible
main product photo
Excellence Boucheron Monnaie de 1 Kilo Or Qualité BE Millésime 2018
145 000,00 €

    Description

    • Une série d’exception présentant des savoir-faire exceptionnels
    • L’alliance de deux grandes Maisons françaises
    • Monnaie exceptionnelle avec sertissage d'une feuille de lierre ornée de diamants
    • Dimensions : 89 x 95 mm

    Cette pièce d’un Kilo Or dont la forme octogonale évoque celle d’une pierre taille émeraude, en hommage au travail exemplaire de la maison Boucheron, est frappée à seulement 11 exemplaires. 
    Entièrement gravée à la main, elle multiplie avec minutie les détails avec pour motif côté revers, une vue plongeante sur la place Vendôme et ses splendides hôtels particuliers signés de l’architecte Mansart. A cette géométrie parfaite des bâtiments qui délimitent le pourtour de la pièce s’associe toute la délicatesse du végétal.
    Sur la place carrée au pavage clou de Paris, le lierre s’épanouit, flamboyant, laissant place à une feuille pavée de 31 diamants blancs, comme si la nature reprenait ses droits et la féminité son envol. 
    Côté face, on retrouve la colonne Vendôme, elle aussi poétiquement envahie de lierre, derrière laquelle se profile le bâtiment historique de la maison Boucheron. 
    La pièce d’un Kilo Or a nécessité la réalisation d’un plâtre. Longuement repris à la main par le maître-graveur, il a donné lieu à une première esquisse en volume. Révélant dès ce stade toute sa précision, le décor moderne et audacieux, il a permis d’imaginer le jeu de lumière subtil qui allait se mettre en place grâce à l’assemblage et au sertissage ingénieux des diamants. 
    Cette pièce aux contours minutieux obéit aux mêmes principes artisanaux que la haute-joaillerie : le temps et l’importance du geste manuel prédominent et garantissent l’excellence du rendu final.

    UN ÉCRIN D'APPARAT
    Véritable objet d’art à l’ornementation magnifique, cette pièce d’exception est présentée dans un somptueux écrin taille émeraude qui rend hommage à l’élégance de la maison, conjuguant laque, cuir lisse, métal et verre. Ce coffret précieux qui permet d’exposer la pièce tout en la protégeant dissimule un tiroir où sont glissés une paire de gants, une loupe, une brochure et un certificat d’authenticité.


    La collection

    Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne entreprise dans le monde. Elle cultive depuis douze siècles une tradition dans les métiers d’art liés au métal. Elle est à ce titre membre associé du Comité Colbert qui réunit les plus grandes entreprises du luxe en France. Ainsi, à l’occasion de ses 1150 ans, célébrés en 2014, la Monnaie de Paris a initié une collection baptisée « Excellence à la française ». L’objectif est de mettre chaque année en lumière un des métiers d’art qui constituent le patrimoine unique du luxe français, en collaborant avec une grande maison du Comité Colbert et en conjuguant les savoir-faire pour créer une collection singulière.

    La rencontre du métal et du parfum : un défi incroyable que nous avons relevé avec passion. J’ai souhaité exprimer la finesse de l’essence des fleurs chères à Christian Dior, ainsi que le touché et le tombé d’un tissu, hommage à son talent de couturier. C’est avec cet objectif en tête que nous avons pu réaliser cette série et particulièrement la monnaie de 2 kilos Or, une vraie prouesse technique et la première pièce d’un tel poids jamais frappée par la Monnaie de Paris.

    Le mot du graveur
    Dior
    Berluti
    Louvre

    Les métiers de la monnaie

    • LE GRAVEUR

      Le graveur réalise avec talent un modèle en bas relief en pâte à modeler industrielle, puis en plâtre à partir de son dessin (main levée ou Dessin Assisté par Ordinateur) afin de magnifier sa gravure et l’accroche de la lumière. Il alterne le travail en creux et en relief jusqu’à un rendu optimal. Le graveur pratique les techniques ancestrales de la taille directe et pour laquelle il se fabrique ses propres outils.

    • LE MONNAYEUR

      Le métier de monnayeur est apparu en Gaule avec la frappe au marteau au IVe siècle av. J-C. ! La presse a désormais remplacé le marteau. Le savoir-faire du monnayeur, sa connaissance des outillages, de la gravure et des métaux, son expertise, transmise de génération en génération sans discontinuer, restent les mêmes assurant l’excellence des productions