You are here

tresor mouffetard par_1432 web
tresor mouffetard par_1432 a
tresor mouffetard par_1432 b
tresor mouffetard par_1433 a
tresor mouffetard par_1433 b
tresor mouffetard par_1434 a
tresor mouffetard par_1434 b
tresor mouffetard par_1435 a
tresor mouffetard par_1435 b
tresor mouffetard  par_1436 a
tresor mouffetard par_1436 b
tresor mouffetard par_1437 a
tresor mouffetard par_1437 b
tresor mouffetard par_1438 a
tresor mouffetard par_1438 b
Show more Coins

Mai 1938, des ouvriers démolissant un vieil immeuble parisien y découvrent des rouleaux de "rondelles de laiton"… Après moult péripéties et un examen minutieux, il s'avère que ces rouleaux renferment 3 556 pièces d'or datées du règne de Louis XV. Elles auraient appartenu à Louis Nivelle, écuyer et audiencier en la chancellerie du Palais, mort mystérieusement vers 1757. Les rouleaux eux-mêmes sont en réalité autant de parchemins au nom du propriétaire, énonçant les dispositions testamentaires présidant à sa succession. La fabuleuse cassette a peut-être été dissimulée en raison des remous provoqués par la querelle politico-religieuse du jansénisme et l'affaire du diacre Pâris. Si la fille de Louis Nivelle, mentionnée dans le testament, ne profita jamais de son héritage, 84 descendants furent identifiés à l'invention du trésor et purent bénéficier de cette pluie d'or. Ce trésor, le plus important découvert à Paris, alimente encore régulièrement la chronique des ventes aux enchères.